Un coup d’envoi de la réforme du Code du Travail

Le gouvernement donnera le véritable coup d’envoi de la réforme du Code du Travail avec la présentation en conseil des ministres du projet de loi d’habilitation à légiférer par ordonnances, un procédé contesté à gauche.

Parmi les mesures à l’ordre du jour: la redéfinition de l’articulation des accords de branche et d’entreprise; la simplification du dialogue social par la fusion des instances représentatives du personnel; et la sécurisation des relations de travail à travers la mise en place d’un barème pour encadrer les indemnités prud’homales.

« Nous voulons mener ces réformes d’ici à 18 mois. C’est extrêmement ambitieux », a rappelé la ministre du Travail Muriel Pénicaud, dans le Journal du Dimanche.