Tajani de l’époque des marchands d’esclaves’

2,5 millions de personnes ont demandé l’asile dans l’Union européenne au cours des deux dernières années. Rien qu’en 2016, 360 000 migrants sont entrés en Europe par la Méditerranée. En date du 20 juin 2017,  1 990 personnes ont été portées disparues ou sont décédées en mer depuis le début de l’année.

« Naufrages en Méditerranée, morts dans le désert, enfants abandonnés à eux-mêmes : nous sommes revenus à l’époque des marchands d’esclaves et de la traite des femmes », a dénoncé le Président du Parlement Antonio Tajani à l’ouverture d’une conférence consacrée à la gestion des migrations.

« En l’absence de solutions, les sirènes du populisme tournent à leur avantage l’indignation et la peur. Elles créent l’illusion que nous pouvons nous enfermer dans nos murs et nos frontières en laissant les problèmes à l’extérieur », a-t-il ajouté à la veille d’un sommet européen consacré notamment à la crise migratoire. « Une réponse sérieuse requiert une stratégie européenne globale qui s’attaque à la racine des problèmes, en ne se limitant pas à la gestion de la situation d’urgence ».