Jan Jambon va devoir revoir son plan #Molenbeek #terrorisme

Jan_Jambon

Au mois de novembre, après les attentats de Paris, le ministre Jan Jambon avait déclaré qu’il allait faire le ménage à Molenbeek. Cependant, le ministre fédéral de la Sécurité et de l’Intérieur va devoir revoir son plan. Le cabinet de Jan Jambon a d’ailleurs annoncé qu’il ne contrôlerait pas les adresses molenbeekoises une à une, après que Françoise Schepmans, bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, s’y soit opposée.

Il s’avère que le plan de Jan Jambon est simplement irréalisable. Le ministre a besoin de l’accord préalable des autorités locales pour procéder aux contrôles de chaque habitation de la commune. « Quelque 95 000 personnes vivent à Molenbeek-Saint-Jean, ce n’est pas possible de contrôler chaque habitation« , commentait également Johan De Becker, le chef de corps de la police de la zone Bruxelles-Ouest.